Saison 2018/2019 au Théâtre de l’Union à Limoges

Par Muriel Mingau pour Le Populaire du Centre.

Retrouvez l’article original ici.

Zabou Breitman (photo AFP), Vincent Dedienne, Robin Renucci (photos Archives)
Le Centre dramatique national du Limousin-théâtre de l’Union présente sa saison 2018/2019 jeudi 7 juin à 18 h 30 (entrée libre).

Ci-dessous, quelques-uns des spectacles à ne pas manquer.

 

Robin Renucci, Zabou Breitman, Vincent Dedienne

L’Enfance à l’Oeuvre. Mi-octobre, Robin Renucci ouvre la saison avec ce spectacle. Nicolas Stavy est au piano tandis que l’antihéros du Village Français, directeur du CDN itinérant Les Tréteaux de France, invite à une plongée au cœur de l’enfance, avec des textes de Romain Gary, Paul Valéry, Marcel Proust ou Arthur Rimbaud. (Du 14 au 19 octobre).

La Compagnie des Spectres. Du 4 au 7 décembre, Zabou Breitman porte à la scène ce texte de Lydie Salvaire (prix Goncourt 2014 pour Pas Pleurer). La maîtresse de cérémonie des Molière 2018 joue trois femmes revenant sur un drame sous l’occupation. (Du 4 au 7 décembre).

Ervart ou Les derniers jours de Frédéric Nietzsche. Vincent Dedienne, Molière 2017 de l’humour pour son stand-up S’il se passe quelque chose, jouera cette farce contemporaine d’Hervé Lutsch. Dans l’imposante distribution retenue par le metteur en scène Laurent Fréchuret, il joue Ervart, un homme fou de jalousie. (Les 13 et 14 février).

Franito. Ce spectacle de Patrice Thibaud, roi du burlesque, s’annonce réjouissant. Tendre et drôle, il  entremêle théâtre et flamenco, avec un maître de cette danse, Fran Espinosa. (Du 15 au 17 janvier).

 

Paul Francesconi, écrivain coopérateur

Ti Jan et Cargo. Le Réunionnais Paul Francesconi, écrivain coopérateur du CDN,
prépare écrit et met en scène deux pièces, Ti Jan (du 5 au 8 mars) et Cargo avec les élèves-comédiens de l’Académie de l’Union, école nationale de théâtre sise à Saint-Priest-Taurion (du 18 au 20 juin.

 

David Gauchard, Lucie Gougeat, Thomas Visonneau

Les troupes régionales sont aussi invitées.

C’est pas parce qu’il y a un titre que ça change quelque chose. La compagnie Des Indiscrets donnent cette mise en scène de Lucie Gougeat (du 6 au 8 novembre).

Le Temps est la rivière où je m’en vais pêcher. David Gauchard, artiste coopérateur, présente ce texte adapté de Walden ou la vie dans les bois de Henry David Thoreau (les 3 et 4 avril).

Horace. Thomas Visonneau présente cette pièce de Corneille (du 29 au 31 janvier).

Jean Lambert-wild, un éventail de talents

Coloris Vitalis Texte de Catherine Lefeuvre (photo Tristan Jeanne-Valès). une calenture de Jean Lambert-wild avec la participation de Jean Meyrand.

Par le maître de maison. Un Centre dramatique national est toujours dirigé par un artiste. L’une de ses missions est d’y poursuivre sa création. Jean Lambert-wild s’y exprime comme acteur, metteur en scène, auteur et clown.

Dom Juan ou le Festin de Pierre. Cette création invitera à une plongée dans le monde de Dom Juan, en adaptant le texte de Molière et d’autres textes traitant de ce mythe. Dom Juan sera interprété par Jean Lambert-wild et son clown. A ses côtés, outre des acteurs comme Steve Tientcheu en Sganarelle, les élèves de l’Académie de l’Union joueront à tour de rôle. La mise en scène est signée collectivement par Jean Lambert-wild, Lorenzo Malaguerra, Stéphane Blanquet et Jean-Luc Therminarias. (Du 19 au 29 mars à l’Union)

Coloris Vitalis. Jean Lambert-wild et son clown Gramblanc reprend ce monologue créé l’an dernier. À cette occasion, l’auteure Catherine Lefeuvre écrit une suite au texte initial. Dans un monde monochrome, un clown part en quête des couleurs. (15 et 16  novembre).

Comme disait mon père/Ma mère ne disait rien. Ce texte de Jean Lambert-wild emporte aux confins de l’enfance. Il a été créé l’an dernier dans le cadre d’une co-réalisation avec le Théâtre de La Passerelle à Limoges. Mis en scène par Michel Bruzat, interprété par la remarquable Nathalie Royer, il est repris à La Passerelle avant d’être joué cinq semaines au théâtre des Déchargeurs à Paris (18 et 19 décembre).

Présentation de la saison par l’équipe du CDN, à Limoges, théâtre de l’Union, 20 rue des Cooprateurs, jeudi 7 mai à 18 h30 (entrée libre). Les locations sont ouvertes dès la présentation.

 

Muriel Mingau

Par Muriel Mingau pour Le Populaire du Centre.

Retrouvez l’article original ici.

Share
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!